Menu

A propos des Sombres Romantiques 1

6 février 2010 | Nouvelles |

Cela fait environ un mois qu’est sorti les Sombres Romantiques, le recueil de nouvelles illustrées et assemblées par Maz Coudray et dans laquelle figure mon texte le choix de Fausta.

Je l’ai lu il y a quelques jours de cela, enfin j’ai lu les textes de mes collègues auteurs et j’écrirai d’ici peu mon ressenti sur l’ouvrage. Mais aujourd’hui je vais m’arrêter sur les critiques concernant l’ouvrage en général et ma nouvelle en particulier.

Tout d’abord voici la superbe peinture de Maz sur laquelle j’ai rédigé le choix de Fausta

J’espère que cela vous donnera envie de découvrir ce recueil magnifique…

Sur Psychovision :

Voici un extrait de ce qu’en a pensé Peggy « Chaperon rouge » Van Peteghem : « Nous continuons donc notre périple en compagnie de ces Sombres Romantiques avec  « Le Choix de Fausta » de Cyril Carau. Et le nom de Fausta ne vous sera sans doute pas inconnu si vous êtes amateur de l’œuvre de Cyril Carau, et notamment si vous avez lu son très beau Masques de Femmes écrit et illustré en collaboration avec Elie Darco. « Le Choix de Fausta » est en effet la préquelle, une forme de genèse de la longue nouvelle « Sous les Masques » qui avait déjà grandement attiré notre attention. Nous retrouvons donc ici la belle Fausta et découvrons l’origine de ses supers-pouvoirs et de son combat contres les terribles Lyesighs. C’est encore une fois très bien écrit, un mélange poivré de sexe et de sang, si cher à Cyril Carau, un bien beau texte faisant la part belle à l’action dans une glaçante ambiance gothique. Une réussite une fois encore ! A quand d’autres aventures de Fausta ? »

De l’autre côté du miroir :

Voici ce que Laure Darreau écrit : « Cyril Carau nous accompagne au coeur de l’Italie dans Le Choix de Fausta, un voyage au cours duquel on croisera une jeune femme hantée par d’affreux cauchemars, une jeune femme qui devra choisir entre écouter ses origines démoniaques ou suivre les sentiments dictés par son coeur.
C’est entre Ombres et Lumières que l’histoire trouve sa conclusion … »

L’Imaginaria :

« Enfin, pour en revenir sur les nouvelles, nous regretterons simplement la différence de taille entre elles. Cela nous permet de décerner notre coup de coeur pour Le Choix de Fausta, de Cyril Carau »

Dès que de nouvelles chroniques ou critiques seront en ligne, je ferais les mises à jour. ;)

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

:z :x :wink: :twisted: :super: :s :rose: :oops: :o :no :mrgreen: :mdr: :love: :lol: :ecrit: :dance: :cry: :calin: :bravo: :bisou: :beer: :ange: :P :) :( :! 8)